Programme Ivry Demain

Partagez cette page

1. Une ville solidaire

Ivry a une tradition de progrès social. Fière de cet héritage et face aux politiques austéritaires du gouvernement qui touchent les plus fragiles d’entre nous, Ivry Demain adaptera et amplifiera les mécanismes de solidarité.

Nos propositions :

  • Ouvrir un centre d’accueil pour les femmes victimes de violences.
  • Engager une étude pour la création d'un revenu minimum social garanti pour qu'aucun·e ivryen·ne ne vive en dessous du seuil de pauvreté.
  • Mettre en place une mutuelle municipale.
  • Instaurer un permis de louer pour lutter contre l’habitat indigne et garantir la location de logements respectant les normes de salubrité et de sécurité, et accompagner les propriétaires pour la réhabilitation des logements.
  • Soutenir les familles en continuant le développement du nombre de places en crèches et en apportant une aide financière pour les autres modes de gardes d’enfants
  • Rendre la ville 100% accessible aux personnes handicapées et à mobilité réduite : accès aux bâtiments publics, formation du personnel, accueil et scolarisation des enfants, accès aux activités sportives et culturelles...
  • Accompagner et soutenir financièrement les aidant·es aux personnes en perte d’autonomie du fait de l’âge, de la maladie ou du handicap.
  • Développer les services à la personne pour nos ainé·es : visites régulières, service de repas à domicile, activités culturelles et sociales en lien avec les associations.
  • Accompagner les personnes en recherche d’emploi en regroupant au sein d’un même lieu les différents acteurs en charge de l’aide à l’emploi et à la formation.
  • Lutter contre la précarité menstruelle des femmes en mettant à disposition, gratuitement, des protections périodiques au Centre Municipal de Santé. 
  • Porter un plan de prévention contre les addictions et les comportements à risques (alcool, drogues, infections sexuellement transmissibles).
  • Création d’un service municipal de désinsectisation pour lutter contre les punaises de lits.
  • Lutter contre toutes les formes de discriminations par un travail d’éducation populaire.
  • Défendre le service public, pilier de l'action social envers les ivryen·nes, garantir de bonnes conditions de travail aux agents communaux et redonner du sens à leurs missions de services publics.
  • Encourager les activités sportives pour les femmes : équipes mixtes et sections féminines dans toutes les disciplines.
  • Ivry a une tradition d'accueil, notre ville demeurera solidaire des migrant·es et des populations déplacées.
  • Assurer la gratuité du stationnement pour les médecins, infirmières et personnels soignants lors des visites à domicile.

2. Une ville durable

La planète est en danger. Face au dérèglement climatique les villes doivent être à l’avant-garde du combat pour l’environnement. Marqué par des décennies de bouleversements urbains, Ivry doit aujourd’hui se penser sur le long terme pour une ville qui respire à nouveau et où il fait bon vivre.

Nos propositions :

  • Passer de la ville grise à la ville verte en adoptant un plan climat municipal : végétalisation de tous les espaces publics, permis de végétaliser et de débitumer pour tou·tes les habitant·es.
  • Faire de la ville un poumon vert en plantant un nouvel arbre pour chaque nouveau-né Ivryen, dont des arbres fruitiers, avec pour objectif d’atteindre 6000 arbres.
  • Créer des îlots de fraicheur pour lutter contre les pics de pollution et les canicules, notamment en végétalisant toutes les cours d'école.
  • En lien avec l'OPH, engager la rénovation thermique des logements pour lutter contre les passoires énergétiques.
  • Redynamiser le centre-ville et le centre Jeanne Hachette en favorisant des espaces apaisés et conviviaux et un commerce de qualité et de proximité.
  • S'opposer fermement au projet de reconstruction de l’incinérateur Ivry-Paris XIII, dangereux pour la santé des ivryen·nes, et mise en place d’alternatives pour avancer vers une ville zéro déchet.
  • Passer à des cantines 100% bio et sans plastique, avec des produits issus de circuits courts et augmenter le nombre de repas végétariens par semaine.
  • Ouvrir un marché de produits bio et circuits courts en lien avec des petits producteurs locaux.
  • Bannir les produits à usage unique pour une ville zéro plastique.
  • Geler le développement de la ZAC Ivry Confluences par l’adoption d’un moratoire d’1 an afin de repenser, en concertation avec les habitant·es, les priorités pour ce quartier (espaces verts, commerces, équipements, transports…).
  • Mettre en place des navettes électriques gratuites reliant les différents quartiers de la ville afin d’y faciliter les déplacements de tou·tes.
  • Créer une ferme urbaine pédagogique et sensibiliser les jeunes publics au respect de la condition animale.
  • Créer un service municipal qui s’occupe des animaux en ville et soutenir les associations agissant auprès des animaux : chats libres, hérissons, renards, abeille...
  • S'engager pour un retour en régie publique de l'eau.

3. Une ville démocratique

Jamais les citoyen·nes n’ont revendiqué autant de droits et d’envie de prendre part aux décisions publiques. Nous nous fixons l’objectif de garantir la transparence mais surtout la sincérité de l’engagement dans l’action publique. 

Nos propositions :

  • Rendre le pouvoir aux citoyen·nes en leur donnant la possibilité de demander l'organisation d'un RIC (référendum d’initiative citoyenne) local dès lors qu’une pétition réunissant les signatures d'au moins 5% des habitant·es est déposée.
  • Permettre aux citoyen·nes de décider leur ville de demain avec un budget participatif ambitieux représentant 10% du budget municipal d’investissement.
  • Respecter les engagements de l’association Anticor afin de garantir la transparence et des pratiques éthiques dans l’exercice des mandats des élu·es. (www.anticor.org)
  • Mettre en place un référendum révocatoire pour les élu·es qui n’appliqueraient pas le programme sur lequel elles et ils se sont engagé·es.
  • Instaurer des comptes rendus annuels de mandats auprès des habitant·es.
  • Filmer les conseils municipaux et les retransmettre en direct sur le site internet de la ville.
  • Création d'un conseil municipal des enfants accompagné d'un programme d'éducation civique autour des valeurs du vivre-ensemble, de l'égalité et de la fraternité. 
  • Créer une maison des associations et des citoyens qui soutiendra et accompagnera les associations dans leurs démarches et projets ; elle sera un lieu convivial à la disposition de tou·tes, garante de l’indépendance des associations.
  • Élargir le rôle des maisons de quartier pour en faire des lieux de proximité ouverts à tous les publics : favoriser l'accès aux droits, assister les citoyen·nes dans leurs projets professionnels et personnels, faciliter l'accès aux services municipaux, en partenariat avec les services publics et les associations.
  • Refaire vivre une démocratie de proximité en redonnant du souffle aux comités de quartier avec des référent·es citoyen·nes.
  • Mettre la transparence au cœur de notre politique du logement en permettant à des citoyen.nes tiré.es au sort de participer aux instances d’attribution.
  • Instaurer une commission citoyenne d’évaluation des politiques publiques.
  • Favoriser le bien-être au travail au travail des agents municipaux en redonnant du sens à leur mission de service public.
  • Garantir le pluralisme culturel et soutenir la création artistique ivryenne.
  • Faire en début de mandat un audit sur la situation financière de la municipalité, un bilan des procédures des marchés publics et un état des lieux des bâtiments municipaux.

4. Une ville tremplin

Les Ivryen·nes aspirent à bénéficier d’un ensemble d’activités économiques et de services publics indispensables à l’émancipation de tou·tes. Notre projet donnera à chaque habitant·e les atouts nécessaires à sa réussite pour faire d’Ivry une ville tremplin.

Nos propositions :

  • Rétablir dès 2021 les séjours de printemps et offrir la gratuité des classes de découverte pour tous les écolier·es ivryen·nes.
  • Construire une nouvelle piscine municipale.
  • Programmer un plan de rénovation des infrastructures sportives existantes, ainsi que l'extension du gymnase Auguste Delaune.
  • Installer des parcours de santé et des infrastructures propices à la pratique sportive libre et gratuite, en plein air, pour tout·es.
  • Repenser la politique sportive de la ville et faire du sport la vitrine de la ville avec de grandes manifestations sportives.
  • Valoriser les réussites sportives et culturelles de notre ville.
  • Créer un Pass culture et sport d’un montant de 100 euros pour tou·tes les jeunes âgé·es de 15 ans afin de les aider à pratiquer une activité sportive ou culturelle de leur choix.
  • Renforcer les moyens pédagogiques des écoles pour contribuer à la réussite de tou·tes et lutter contre les inégalités.
  • Diversifier l’offre des activités périscolaires avec du personnel qualifié : cours d’informatique, initiation au jardinage, apprentissage d’une langue étrangère, parcours artistique… 
  • Veiller à la formation des animatrices et animateurs et procéder à la dé-précarisation de leur situation administrative.
  • Proposer des cours de rattrapage et de mise à niveau pour les enfants en difficulté scolaire et soutenir les actions de formations et d'insertion pour les jeunes décrocheurs.
  • Organiser l'intervention d'acteurs associatifs pour éduquer à l'égalité femme-homme et à lutter contres toutes les discriminations. 
  • Scolariser et ouvrir la cantine à tous les enfants présents sur le territoire communal qu'elles ou ils soient sans-papiers ou sans domiciliation
  • Lutter contre les phénomènes de violence et de harcèlement scolaire en formant le personnel éducatif et en adoptant un plan de prévention auprès des élèves.
  • Rénover les écoles pour garantir à tous les élèves de bonnes conditions d'étude dans les écoles de qualité, à taille humaine, avec des locaux agréables, accessibles et des cours végétalisées.
  • Déployer des équipements numériques dans les écoles.
  • Sécuriser les abords des écoles par des aménagements adaptés et des moyens humains supplémentaires.
  • Mettre en place une plateforme de demandes et d'offres de stages pour les jeunes ivryen·nes sur le site internet de la vile.
  • Adapter les horaires d’ouverture des services publics municipaux, en concertation avec les usagers et les agents.
  • Lutter contre la désertification médicale en favorisant l’installation de nouveaux praticiens (pédiatre, gynécologue...).
  • Défendre l’hôpital public
  • Doter Ivry de points de connexion wifi en libre accès dans les établissements et espaces publics de la ville.
  • Créer un incubateur et un espace de coworking pour les entrepreneurs Ivryens.
  • Pour le centre Jeanne Hachette, étudier un projet alternatif à celui de regroupements des services administratifs en associant les habitant·es.
  • Soutenir les artistes ivryen·nes en organisant un festival de street art au centre Jeanne Hachette.
  • Favoriser et faciliter l'accès à la culture sous toutes ses formes en développant des partenariats avec les bibliothèques, le conservatoire, les établissements culturels (théâtre, cinéma), les artistes, les associations ...

5. Une ville apaisée

Notre ville doit offrir à chaque habitant·e un cadre de vie propre et agréable pour le bien-être de tou·tes. Ivry Demain travaillera à un programme ambitieux pour assurer santéair purbaisse des nuisances sonores, respect des publics les plus exposés (enfants, personnes à mobilité réduite, personnes âgées) et tranquillité publique en renforçant la présence humaine.

Nos propositions :

  • Doubler le nombre de médiateurs pour renforcer la prévention et le dialogue.
  • Créer une brigade de l’environnement avec des agents assermentés, aux pouvoirs étendus, pour sanctionner les incivilités. 
  • Aménager les abords des écoles et les lieux publics pour plus de sécurité pour l'ensemble des usagers.
  • Adopter un plan lumière afin de repenser l'éclairage public, favoriser les économies d'énergies et lutter contre le sentiment d'insécurité.
  • Favoriser des passerelles de communication entre la police et la population.
  • Mettre en place un grand plan compost dans tous les quartiers.
  • Réouvrir une déchetterie.
  • Pour une ville 100% cyclable, développer un réseau complet et hiérarchisé d'aménagements confortables et sûrs pour les adultes comme pour les enfants avec des continuités vers les villes voisines et entre quartiers.
  • Favoriser les déplacements de proximité à vélo et installer des arceaux pour garer les vélos devant les équipements publics et des stationnements sécurisés dans chaque quartier (local à vélo, box fermé sur la voirie).
  • Agir auprès de la RATP pour augmenter les fréquences de passage des bus et pour rendre accessible les stations de métros aux personnes à mobilité réduite.
  • Augmenter le nombre de bancs publics.
  • Dans chaque quartier, créer des airs de pique-nique et des barbecues collectifs pour favoriser la convivialité.
  • Créer des zones de stationnement gratuit pendant 20 minutes aux abords des commerces afin de limiter le stationnement anarchique et de soutenir le commerce de proximité.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK